La presse devrait lire Wikipédia, elle dirait moins d’âneries

lundi, 14 janvier 2008

Je lis chez 20 Minutes (vous savez, un de ces petits journaux gratuits que l’on prend avant d’entrer dans les transports en commun) : Wikia Search, le moteur de recherche selon Wikipédia. Or, Wikipédia n’a lancé aucun moteur de recherche et ne compte aucunement se lancer dans ce domaine, comme expliqué dans un communiqué du 20 avril dernier. Bon, vous m’objecterez, 20 Minutes, c’est un gratuit, ils ne doivent pas avoir le gratin des journalistes, déjà que c’est un métier auquel on peut accéder sans diplôme ni qualification…

Mais voilà, le site LeMonde.fr, qui reprend la marque prestigieuse du journal Le Monde tout en ayant une rédaction distincte, reprenant une dépêche de la prestigieuse Agence France-Presse (AFP), parle d’un certain James Whales avec un h. Confusion entre Wales (le pays de Galles, en anglais) et Whale (la baleine) ?

Ceci fait suite à d’autres dépêches d’agences qui mélangeaient allègrement Wikia et Wikipédia. Et pourtant, on nous dit que les journalistes d’agences sont la crème de ce métier…